C’est à la « Place des jeunes dans les territoires ruraux » que vient de s’intéresser le Conseil économique, social et environnemental (Cese) dans un tout récent avis adopté le 11 janvier. Un document qui souligne que les jeunes ruraux présentent d’importantes particularités vis-à-vis des urbains, qu’il s’agisse de la formation, de l’accès à l’emploi, au logement ou encore à la mobilité et aux loisirs. « S’ils sont souvent plus engagés et attachés à leur territoire, les jeunes ruraux sont très peu pris en compte par les politiques publiques locales », relève le Cese.

Rapport disponible sur le site www.lecese.fr