Coup de pouce aux aidants (241)

Emilie a deux vies à “1 000 kilomètres l’une de l’autre”, soupire-t-elle. Depuis trois ans, cette cadre dans la communication âgée de 40 ans, fait l’aller-retour entre Paris et Perpignan tous les 15 jours. Elle part s’occuper de son père victime d’un accident de vélo qui l’a rendu tétraplégique. “Ça a été d’une violence absolue, raconte Émilie(1). Il était dynamique, faisait du sport, la cuisine et maintenant il ne peut plus rien faire. Il n’a plus que ses deux filles et sa maison”. Émilie doit gérer les documents administratifs, les rendez-vous médicaux, l’entretien de la maison, les courses, la banque, les aides à domicile qui se succèdent au chevet de son père… Son patron conciliant lui permet de télétravailler. “Je ne suis pas moins performante, mais je m’épuise pour que mon travail ne s’en ressente pas. D’un côté comme de l’autre, j’ai l’impression de ne jamais en faire assez” (…)

Catégorie :