Le dossier des réseaux : Aider l’autre à prendre son avenir en main (176)

Certains réseaux cherchent à favoriser la participation des usagers. D’autres vont un peu plus loin et se reconnaissent pleinement dans la notion de “pouvoir d’agir”, que les Anglo-saxons appellent “empowerment”. Dans les deux cas, il y a la conviction que le public détient une partie de la solution à ses problèmes et qu’il serait dommage, voire vain, de vouloir se passer de son “expertise”.

 

Catégorie :