Samu social international 20 ans de lutte au service de la fraternité (Jas 242)

Le samu social international a fêté récemment ses vingt ans. Des premiers samu sociaux créés au Maghreb aux dix-sept existant aujourd’hui à travers le monde (Afrique, Amérique latine, Europe), que de chemin accompli sous l’impulsion de l’infatigable Xavier Emmanuelli son fondateur. Né à Paris le 23 août 1938, médecin de profession, il oriente son activité vers le soutien à la grande précarité, comme par exemple dans la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis de 1987 à 1993. Et pour les mêmes raisons, il participe à la création de Médecins sans frontières en 1971, et plus tard en 1993, du samu social de la ville de Paris. Il occupe par ailleurs des fonctions politiques, comme secrétaire d’État auprès du Premier ministre Alain Juppé de 1995 à 1997, en étant chargé de l’action humanitaire d’urgence. Et il préside le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées de 1997 à 2015. Dans chacune de ses fonctions, il exprime une forte exigence qui le conduit à démissionner du samu social de la ville de Paris en juillet 2011, à la suite de l’annonce d’une réduction drastique des moyens alloués à l’hébergement d’urgence. C’est alors qu’il s’oriente vers la création du samu social international afin de mettre son expérience au profit d’autres pays. Un réseau qui a su développer une aide considérable aux publics les plus diversifiés : enfants, familles, personnes âgées, jeunes… dans des territoires très différents. Pour appréhender de façon plus globale et plus qualitative les activités du samu social international, nous avons demandé à Marie Chuberre, sa directrice actuelle, de nous en expliquer les missions.

Catégorie :