Fraudes aux allocations : beaucoup de bruit pour rien ?

Si la fraude aux allocations constitue encore un argument insidieux pour remettre en cause notre modèle social, le tout récent rapport de la Cnaf publié sur le sujet devrait clouer le bec de quelques détracteurs. Ainsi, le nombre total d’indus détectés et sanctionnés (21 000 cas) s’élève à 141,4 millions d’euros pour 2013, soit 0,2 % des 64,4 milliards de prestations versées. Et si leur nombre progresse, cette augmentation résulterait surtout des progrès réalisés en matière de détection et non d’une hausse des pratiques frauduleuses, selon le nouveau directeur de la Cnaf, Daniel Lenoir. Surtout, la Cnaf évalue à 90 % la part des « petites fraudes » sur l’ensemble, nombre d’entre elles pouvant même être « assimilées à des fraudes de survie ». L’occasion de s’attaquer à la fraude aux mauvais arguments mettant en cause les aides sociales ?

Be the first to comment on "Fraudes aux allocations : beaucoup de bruit pour rien ?"

Laissez un commentaire