Hépatite C : de précieux comprimés

L’apparition sur le marché français du nouveau traitement contre l’hépatite C, le Sovaldi commercialisé par le laboratoire américain Gilead, semble donner bien de la fièvre à l’Assurance maladie. Vendu en moyenne 670 euros le comprimé, à prendre chaque jour pour une cure de trois mois, soit environ 55 000 euros la cure, ce remède détient aujourd’hui la palme du médicament le plus cher de la Sécu. Au point que les associations de patients souhaiteraient que l’Etat français autorise les labos français à produire les molécules du Sovaldi sous forme de médicament générique. De quoi rendre malades quelques spéculateurs d’outre-Atlantique.

Be the first to comment on "Hépatite C : de précieux comprimés"

Laissez un commentaire