IRTS de Lorraine : une Hepass pour sortir de l’impasse ?

En proie à un inquiétant déficit de plus de 4 millions d’euros, l’Institut régional du travail social (IRTS) de Lorraine devra-t-il son salut au conseil régional ? En effet, celui-ci s’est engagé financièrement à soutenir le redressement de l’Association lorraine de formation et de recherche en action sociale (Alforeas), gestionnaire de l’IRTS. L’association a dû en contrepartie modifier ses statuts et sa gouvernance afin d’aboutir au plus vite à la création d’une Haute école professionnelle en action sociale et de santé (Hepass). Selon Denis Burel, son nouveau président, le défi serait relevable car la démarche engagée mobilise dès à présent tous les acteurs concernés : Etat, collectivités locales, organisations syndicales, enseignants, associations d’usagers… Ce qui permet d’envisager la mise en œuvre de projets résolument novateurs, comme la création d’un fonds de soutien à la formation en alternance. En définitive, si le processus atteint son but, l’IRTS de Lorraine ferait donc partie des premiers instituts à avoir réussi une mutation souhaitée pour tous. Elle enfilerait donc le maillot jaune des IRTS alors qu’elle a failli avoir le bonnet d’âne.

Be the first to comment on "IRTS de Lorraine : une Hepass pour sortir de l’impasse ?"

Laissez un commentaire