PROTECTION DE L’ENFANCE : une nomination attendue

La nomination d’un ministère en charge des questions relatives à l’enfance était très attendue sur le terrain. Dans un récent communiqué, un collectif de professionnels (1) dénonçait les insuffisances de la loi « Schiappa » du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Les professionnels insistaient surtout sur « la nécessité de mettre en place un ministère entièrement dédié à l’enfance et à ses problématiques, dans la continuité des travaux menés par la précédente mandature ». Une demande qui semble avoir été entendue par le Président de la République et son Premier ministre avec la nomination du député Adrien Taquet (photo) en tant que secrétaire d’Etat chargé de la Protection de l’Enfance.

(1) Madeline Da Silva, militante des droits de l’enfant, Muriel Salmona, présidente de mémoire traumatique et victimologie, Lyes Louffok, membre du Conseil national de la protection de l’enfance, Azhour Schmitt, juriste, Stéphanie Lamy, cofondatrice du collectif « Abandon de famille, tolérance zéro », Mié Kohiyama, présidente de Moiaussiamnésie, Jean-Pierre Salmona…