CESE : ATD Quart-Monde exclu du cénacle

La loi du 15 janvier 2021, bien que peu commentée, a profondément changé le rôle et la composition du Cese. En effet, pour lui permettre de jouer un rôle plus opérationnel sur les grands dossiers de société, ses compétences ont été précisées et le nombre de ses membres réduit de 233 à 175. Cette modification a notamment entraîné une réduction de la représentation des associations de lutte contre la pauvreté, avec deux mandats au lieu de trois, l’un pour la Croix-Rouge, l’autre pour le collectif Alerte. De facto, ATD Quart-Monde qui occupait le troisième siège a été écarté. Cette situation a engendré une réaction de 41 personnalités, dont Martine Aubry, Laurent Berger et Valérie Pécresse, qui ont souligné que les 10 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, qui représentent 15 % de la population, méritaient d’être mieux considérées.