Dépenses d’action sociale : les départements asphyxiés

En augmentation de 4,3 % par rapport à 2013, les dépenses d’action sociale des départements (protection de l’enfance, soutien à l’autonomie, insertion…) poursuivent leur inquiétante progression. Rien que pour le RSA, la dépense d’allocation a connu une augmentation de plus de 9 % en 2014 pour atteindre 8,6 milliards d’euros. « Sans évolution du mode de financement de leurs compétences obligatoires, les départements ne pourront plus, dans leur grande majorité, équilibrer leur budget dans un proche avenir », alerte l’Observatoire national de l’action sociale dans sa dernière enquête sur le sujet présentée le 10 juin.

Be the first to comment on "Dépenses d’action sociale : les départements asphyxiés"

Laissez un commentaire