Demandeurs d’asile : la France sommée d’ouvrir ses portes

Dans le cadre de son « Agenda pour la migration » présenté le 27 mai, la Commission européenne prévoit l’accueil de 60 000 migrants pour l’ensemble de l’Europe. Au titre de cette protection internationale, Bruxelles demande à la France d’accueillir temporairement un peu plus de 9 000 migrants. Une obligation qui serait compensée par une aide communautaire de 6 000 euros par personne relocalisée. Cette décision de la Commission européenne doit cependant encore recevoir l’aval du Conseil de l’Union européenne avant de pouvoir entrer en vigueur.

Be the first to comment on "Demandeurs d’asile : la France sommée d’ouvrir ses portes"

Laissez un commentaire