Fonctionnaires : travailler plus pour… travailler plus

Dans son récent rapport consacré au coût de la fonction publique, la Cour des comptes n’y va pas par quatre chemins, quoique. Constatant que la masse salariale de l’Etat ne cesse de croître, elle suggère de ne plus remplacer le départ à la retraite d’un fonctionnaire sur quatre précisément. Une aubaine qui aurait a priori de quoi rassurer les agents publics plutôt habitués à la perspective d’un non remplacement sur deux. Si ce n’est que, dans son rapport, la Cour des comptes profite de l’occasion pour fustiger le « maquis des régimes indemnitaires » dont bénéficient les agents, mais surtout le fait que le secteur public travaille en moyenne une centaine d’heures de moins par an que le secteur privé, voire, dans certaines administrations, moins que la durée légale du travail. Du côté de la rue Cambon, on ne plaisante pas avec les deniers publics.

Be the first to comment on "Fonctionnaires : travailler plus pour… travailler plus"

Laissez un commentaire

Votre email reste confidentiel