Logement : le 115 sature toujours

Le nombre d’appelants au 115 restés sans hébergement après leur appel a doublé en l’espace d’un an dans 37 départements, révèle le dernier baromètre de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars). 18 départements enregistrent même des taux de non-attribution variant entre 60 et 96 %. Plus inquiétant, les trois quarts des appelants sont déjà connus des services du 115. Une mise en évidence des limites de ce service qui rencontre de plus en plus de difficultés à répondre aux nouveaux besoins. Difficile dans ce cadre de demander en plus aux services du 115 un véritable accompagnement social et a fortiori des solutions d’habitat pérenne.

Be the first to comment on "Logement : le 115 sature toujours"

Laissez un commentaire